Skip to main content

Posts

Showing posts from January, 2017

Le Trône De Cendre, épisode 1, désormais disponible sur iBooks.

Le trône de cendre : Extrait n°5

Le trône de cendre : Extrait n°4

Hôtel Matignon, Paris, France, 6 heures GMT, 7 heures (heure locale). Sous les ors de la République, devant un mur de fines boiseries soutenant une fenêtre aux voilages blancs, rehaussés par de monumentaux rideaux rouges, un écran est allumé. Sur celui-ci, des images de flammes et de forces de l’ordre casquées, les boucliers en avant, le vent dispersant les fumées de lacrymogènes. Y apparaissent ensuite des personnages le visage masqué par des moyens de fortune, lançant des pierres sur les gardes mobiles et brisant des vitrines dans l’anarchie ambiante.  « Une nouvelle nuit d’émeute vient de frapper la France. Partie de Rennes après la mort d’un étudiant lors d’une manifestation, la vague de contestation a désormais gagné les villes de Marseille, Lille, Strasbourg et Lyon. Les autorités ont répertorié une cinquantaine de véhicules incendiés, pour des dégâts estimés dans leur ensemble à plus de vingt millions d’euros. Le ministère de l’Intérieur craint une contagion des troubles à P…

Le trône de cendre : Extrait n°3

Un cimetière, Rennes, France, 14 heures GMT, 15 heures (heure locale). Sous la douce lumière de ce soleil de printemps, un immense cortège funéraire s’avance. À sa tête, un cercueil de bois aux poignées d’or resplendissant au jour de ce début d’après-midi. Celui-ci est porté par six jeunes hommes en costume, dont l’un est vêtu de l’uniforme « terre de France » des officiers de l’Armée de Terre française. Après une centaine de mètres de marche sous une légère brise, le groupe s’arrête devant une fosse creusée là. Autour du défunt, une immense foule tapisse le moindre espace disponible, criant, scandant, transpercée par les pointes de granit alentours. Dénotant le noir ambiant, quelques touches de blancheur faites de pancartes, de banderoles ou de vêtements. Toutes sont criblées d’une seule revendication revenant sans fin : « justice ». Sur leurs mines de papier mâché, les mêmes regards emplis de cet amer cocktail : un zeste de détresse et beaucoup de colère. Tant de colère : quelqu’…